Un stress thermique pendant le tarissement a un impact négatif sur la lactation suivante.

Cela induit une baisse de la production laitière de 5 à 20 %, d’après différents essais internationaux. Et la santé du veau est également pénalisée, avec des poids à la naissance et des teneurs en anticorps (Ig G sériques) moins élevés par rapport à des veaux nés de mères non soumises à un stress thermique au tarissement.

Vu par l’éleveur

franck-kermarrec

Franck KERMARREC,en Gaec à deux,dans le Finistère.

« Nous soignons les veaux en extérieur dans de bonnes conditions »

« Nous distribuons le lait aux trente veaux en 4 minutes 30 avec TaxiLait »

« Mon associé a toujours été très attentif aux conditions de travail. Le TaxiLait nous a permis d’associer l’élevage des veaux en plein air avec de bonnes conditions de travail. Suite à notre association en Gaec, nous nous trouvions à l’étroit dans le bâtiment nurserie. Nous avons choisi de ne pas agrandir le bâtiment existant, car les veaux y avaient beaucoup de problèmes de santé (diarrhée, maladies respiratoires). Nous avons opté pour l’élevage des veaux en extérieur, dans des niches individuelles et collectives. Nous sommes équipés d’un TaxiLait (5 300 euros) depuis février 2013. Il a une capacité de 120 litres, pour nourrir tous les veaux nés sur la ferme, soit environ 110 par an, répartis de façon étalée sur l’année.

UN NOURRISSEUR MOBILE, PRÉCIS ET SANS TUYAU NI FIL

Le gros atout du TaxiLait est le confort et le temps de travail. Nous mettons dix minutes pour préparer la buvée à base de poudre de lait, distribuer aux trente veaux (en 4’30) et rincer le matériel. Le nourrisseur est monté sur quatre roues, et il est motorisé (batterie), pour faciliter son maniement et son déplacement. Le pistolet permet en une pression de distribuer la bonne quantité à chaque veau.

Un autre atout est la précision de la distribution, en quantité et en température, et la qualité de mélange grâce au mixeur. Nous remplissons cinq programmes (c’est le maximum qui peut être enregistré sur la machine). Sur notre exploitation, les programmes vont de 3 à 20 litres. L’appareil chauffe à la température que nous avons enregistrée, et le pistolet distribue la quantité exacte programmée. Nous nous en servons aussi pour rincer les seaux à tétine et mettre de l’eau aux veaux dans les cases individuelles. »  Propos recueillis par Costie Pruilh Pour plus de renseignements sur TaxiLait : www.holm-laue.de et www.sas-leroux.fr

taxi-lait

 

 Article paru dans Réussir Lait n° 283 de septembre 2014

logo-reussir-lait-elevage

Si vous désirez des rensignements, remplissez le formulaire

Vous pouvez aussi nous contacter au :02.98.83.01.35

Article en relation: Taxi à lait

Système veaux

Haut de la page

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)