Du colostrum à volonté dans un seau tétine améliore l'immunité.

Un élevage prim'holstein d'Ille-et-Vilaine a été suivi sur deux hivers pour, d'une part tester la qualité du colostrum des vaches, et d'autre part vérifier les transferts d'immunité passive via le colostrum selon deux techniques de distribution.

Le premier hiver, les éleveurs ont pratiqué comme à leur habitude, à savoir l'administration de deux litres de colostrum dans les heures suivant la naissance. Le second hiver, ils ont mis à disposition des veaux nouveau-nés quatre litres de colostrum dès la naissance dans un seau tétine, sans utilisation de sonde. Les résultats sur la qualité du colostrum sont sans surprise : environ 70% des colostrums de première traite contiennent moins de 60 g d'Ig/litre, limite basse. Par contre, le fait de laisser boire de manière spontanée les veaux a donné de bons résultats, avec des meilleurs taux de transfert colostraux : 57% contre 51% de transfert satisfaisant, à savoir plus de 10 g d'Ig/litre de sang, et 16% contre 22% d'échec total avec un seuil à moins de 5 g d'Ig/litre.

80% des veaux ont bu leur quatre litres

Environ 80% des veaux ont bu spontanément leurs quatre litres dans les six premières heures. Il fallait avoir l'idée ! Il suffit d'avoir du colostrum décongelé ou de traire quelques litres juste au vêlage. Voilà peut-être une astuce pour faire boire plus de colostrum aux veaux dans les premières heures, tant que l'intestin est perméable aux anticorps maternel, sans pour autant utiliser une sonde.

Les résultats de cette étude ont été présentés au congrès des Groupements techniques Vétérinaires par Katrien Pecceu de MSD Santé Animale, dans le cadre d'une étude plus large menée par Hervé Turban, étudiant qui a fait sa thèse sur le sujet.

Partenaires : MSD, ONIRIS, Agro-campus Ouest et ISAE.

article-production-laitiere-moderne-sur-le-colostrum

Demande de renseignements

Haut de la page

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)